Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
UNDR FO

UNDR FO

Union Nationale FO des Personnels des services des Départements et des Régions

Publié le par unpsdr-fo
Publié dans : #dégradation services publics de proximité ain
DÉPARTEMENT DE L'AIN : INFORMATION DE L'INTERSYNDICALE FO, CGT, CFDT


L’intersyndicale FO, CGT et CFDT du département de l'Ain a pris l’initiative d’un appel à la grève le 30 novembre 2015. Plus de 360 agents ont répondu à cet appel, soit environ 20% du personnel du Département.

Nous savons également que de nombreux collègues ne se sont pas déclarés grévistes, compte tenu de leur situation personnelle, alors qu’ils sont en accord et ont les mêmes préoccupations et les mêmes demandes que les grévistes.

Personne, ne fait grève pour le plaisir.

La situation faite au personnel dans tous les secteurs : social, collèges, routes, culture, économie, environnement, services transversaux, … par la nouvelle majorité et l’exécutif du Conseil Départemental justifie pleinement ce mouvement de grève.


Tous les agents et cadres du Département travaillent et font le mieux possible dans les conditions qui leurs sont données pour répondre aux besoins de la population et assurer les services publics de proximité.


Ne pas renouveler les contrats des agents, supprimer des postes, muter les personnes autoritairement, c’est dégrader les conditions de travail, mais aussi dégrader les services qui sont rendus à la population.

Il n’y a pas de service public de proximité de qualité sans agents ou avec moins d’agents pour faire le travail.Bien gérer une collectivité territoriale comme le Département ce n’est pas faire des « économies comptables » sur le dos du personnel, c’est mettre les moyens nécessaires et indispensables pour exercer dans de bonnes conditions les missions de service public de proximité pour les plus de 600 000 habitants de l’Ain.

Les décisions budgétaires annoncées par le Président, au cours de son discours d’introduction de la session, confirment les choix de l’exécutif, à savoir « réduire les coûts de fonctionnement de 10 millions », ce qui signifie en clair et entre autre réduire « les coûts » de personnel.

Monsieur le Président, 10 millions de réduction des coûts de fonctionnement ne s’obtiennent pas par des mesures au cas par cas, surtout quand les moyens ne sont déjà pas suffisants.

Alors,

Combien de services à la population supprimés ou dégradés ?
Combien de personnes non remplacées ou licenciées ?
Combien de postes supprimés ?
Combien de mutations forcées ?

Face à cette situation les organisations syndicales des agents du Département de l’Ain sont rassemblées en intersyndicale.

Elles ont la volonté de rester unies pour s’opposer à cette casse des services publics.L’intersyndicale proposera de nouvelles initiatives à l’ensemble du personnel dès le début de l’année 2016.

Il est déjà envisagé d’organiser : - Un rassemblement de l’ensemble du personnel pour une réunion d’information, d’échanges et de mobilisation FO, CGT et CFDT fin janvier 2016 ;- Une action au cours de la cérémonie de présentation des vœux du Président du Conseil Départemental de l’Ain aux agents le lundi 4 janvier 2016 à 16 heures ;- Un appel à la grève FO, CGT et CFDT lors des prochaines sessions départementales.

Ces propositions évolueront en fonction des réponses apportées par l’exécutif du Conseil départemental à nos revendications.

C’est tous ensemble, unis, agents et cadres de tous les secteurs que nous réussirons à bloquer la politique de régression sociale qui est mise en œuvre.
Agents et cadres, contactez-nous, faites remonter les informations sur la situation dans vos services et vos établissements.

Nous restons à votre écoute.

Ensemble, nombreux, unis, déterminés défendons le service public.
Ensemble, nombreux, unis, déterminés défendons nos conditions de travail.
Ensemble, nombreux, unis, déterminés défendons nos emplois indispensables aux services à la population.
Ensemble, nombreux, unis, déterminés défendons nos collègues contractuels qui se retrouvent au chômage.

L’intersyndicale FO, CGT et CFDT.

Commenter cet article